Skip to content

Nina Agdal, fiancée de Logan Paul, attaque Dillon Danis en justice pour harcèlement en ligne

BOXE – Nina Agdal poursuit en justice Dillon Danis, une star des MMA

Dans une affaire très médiatisée, le mannequin Nina Agdal, fiancée à Logan Paul, a déposé une plainte contre Dillon Danis. Elle réclame une ordonnance restrictive contre l’ancien combattant de MMA (Mixed Martial Arts) après des semaines de harcèlement en ligne.

Amplification du harcèlement en ligne

Danis a régulièrement posté des photos et des vidéos d’Agdal, mannequin et récipiendaire de la couverture du maillot de bain de Sports Illustrated, dans le cadre de la promotion d’un match de boxe contre Paul prévu pour le 14 octobre. Face à l’assaut constant en ligne, Agdal a décidé de porter plainte contre Danis, réclamant des dommages et intérêts.

La réaction de Danis à la plainte

Danis a réagi à l’annonce de la plainte via Twitter, insinuant que son combat futur contre Paul pourrait être en danger par rapport à cette situation. « Nina Agdal a déposé une plainte colossale contre moi », a écrit Danis. « Elle a demandé une ordonnance restrictive contre moi et demande du temps de prison, donc le combat est en danger si je suis en prison. C’est complètement fou mais je ne m’arrêterai pas. »

Détails de la plainte d’Agdal contre Danis

Agdal accuse Danis d’avoir posté des choses « méprisables » à son sujet plus de 250 fois depuis l’annonce de son combat avec Paul. Agdal prétend avoir subi de l' »humiliation, une détresse émotionnelle et des préjudices à sa réputation » à la suite des posts répétés de Danis à son sujet.

Agdal aurait également affirmé qu’au moins un des posts de Danis comportait une image explicitement sexuelle provenant d’une « rencontre romantique » datant de plus de 10 ans, ce qui enfreindrait les lois fédérales et d’État. Selon Agdal, l’image n’a été supprimée qu’après que Misfits Boxing, la promotion derrière le match Danis-Paul a menacé d’annuler le combat si le post n’était pas retiré.

Que réclame alors Agdal?

Agdal demande des dommages-intérêts non spécifiés dans le cadre de la plainte, mais elle demande au moins 150 000 $ par infraction à la loi fédérale, qui interdit le partage d’images intimes. En ce qui concerne l’ordonnance restrictive, Agdal demande à un juge d’empêcher Danis de publier à l’avenir des photos d’elle à caractère sexuel.

La suite des événements

Juste après avoir révélé des nouvelles sur la plainte, Danis a continué à cibler Agdal, affirmant que « Nina Agdal sera appelée Karen Agdal jusqu’à nouvel ordre ». Cette affaire continue d’alimenter les discussions sur le harcèlement en ligne, soulignant l’importance de prendre des mesures appropriées pour prévenir et réagir à de tels comportements.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les Actualités

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x