Skip to content

Georges Saint-Pierre révèle qui est le combattant parfait à l’UFC

MMA – Georges St-Pierre, une légende de l’UFC, dessine un portrait du combattant parfait

La simple mention de Georges St-Pierre évoque l’immense talent et la force incroyable dans l’histoire de l’UFC. Non seulement il est considéré par beaucoup comme une des icônes les plus emblématiques de la fédération et des sports de combat, mais d’autres le voient également comme le meilleur poids welter de l’histoire de l’UFC. Pas étonnant que sa liste d’admirateurs comprenne des noms tels que Tyron Woodley, Matt Hughes et Kamaru Usman, car St-Pierre a clairement marqué sa division d’une manière unique.

Retour sur le règne mémorable de St-Pierre

Il est impossible de ne pas admirer la carrière de St-Pierre de 2008 à 2013. Pendant cette période, le combattant canadien a semblé invincible. Il a réussi à assommer ou à soumettre n’importe quel adversaire grâce à une connaissance unique des techniques de combat. C’est cette compétence qui l’a établi comme le prototype du guerrier ultime. Pourtant, St-Pierre a récemment apporté une nuance intéressante à cette image.

Qu’est-ce qui fait un combattant parfait selon Georges Saint-Pierre?

En plus de ses superbes réalisations à l’UFC, St-Pierre peut se vanter d’avoir décroché une ceinture noire en karaté et en jiu-jitsu brésilien. Ces exploits témoignent de sa vaste connaissance des sports de combat et de sa capacité à menacer toute opposition dans l’octogone. Alors, qu’est-ce qui, selon lui, constitue le combattant parfait?

« Le combattant parfait aurait les déplacements et la finesse de Raymond Daniels, le striking de Israel Adesanya, mon explosivité et mon timing pour les takedowns, le contrôle en grappling de Khabib, le ground-and-pound de Fedor Emelianenko, la créativité de Jon Jones et la fluidité et les réflexes d’Anderson Silva à son prime. » Ces paroles de St-Pierre donnent une idée de ce qu’il considère comme les indispensables dans le monde des sports de combat.

Mais il n’a pas fini là. Il ajoute aussi d’autres qualités à son combattant parfait dont la dextérité au sol de B.J. Penn, la lutte de Henry Cejudo, et pour le jiu-jitsu… J’aime le jiu-jitsu agressif de « Toquinho Palhares« . Et enfin, le QI fight de « Dominick Cruz« .

S’il semblait déjà assez difficile de faire face à un combattant du calibre de Georges Saint-Pierre, imaginez-vous affronter son combattant parfait. On peut seulement se consoler en sachant que ce combattant idéal n’existe pas réellement!

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les Actualités

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x